02 33 88 35 00 Pour plus d'informations

Les actualités

Sortie des 2GT au château des Ravalets

  • Du 17 Oct. 2017 au 31 Août 2018
  • Retour
  • Vie du lycée, Photos, Culture

«  Nous avons d'abord pénétré dans l'enceinte du parc et nous avons pris une photo de groupe. Puis nous sommes entrés dans le château et nous avons pu admirer les premiers tableaux de l'exposition. Nous avons ensuite fait la connaissance de l'artiste qui s'est brièvement présentée avant de nous diriger vers la salle à manger se trouvant à côté de la salle des gardes. Là nous avons pris connaissance de l'histoire du château ainsi que de ses différents propriétaires et nous avons vu le tableau « Marguerite et les Amours » et la maquette créée à l'occasion du film Marguerite et Julien, il ya deux ans. Christelle Hervieu nous a ensuite expliqué la raison de cette exposition : c'est un texte de Barbey d'Aurevilly Une page d'histoire qui l'a inspirée et poussée à créer sur Marguerite et Julien Ravalet et le Château de Tourlaville.

En suivant les tableaux disposés partout dans le château, nous nous sommes rendus à l'étage où nous avons pu voir la Chambre bleue, ainsi qu'une sculpture créée avec les élèves de la section DTMS (métiers du spectale) du Lycée Alexis de Tocqueville. Madame Hervieu nous a même laissé visiter son atelier…..…….

Puis le responsable du patrimoine de la Ville de Cherbourg, M. Barreau, nous a fait la visite exclusive des sous-sols du château. Nous nous sommes rendus en petits groupes à l'aide de nos lampes torches dans ce lieu habituellement interdit à la visite. Pour clore, Monsieur Barreau nous a raconté quelques anecdotes surnaturelles sur les lieux.

Je dirais que ce fut une très bonne visite, j'ai beaucoup aimé l'univers de l'artiste et du lieu, même si je n'ai pas compris tout le sens de certaines œuvres. C'était aussi la première fois que je visitais le château et je fus très contente d'avoir pu découvrir certaines parties inédites comme l'atelier de Christelle Hervieu ou les sous-sols. Mme Hervieu était très sympathique et à l'écoute de nos questions et a fait de nombreuses remarques sur son travail. Je fus aussi heureuse de découvrir l'histoire des frères et sœurs Ravalet, que je connaissais peu. »

Gersende Legoubey, 203

 

………………………………….

 

 

« ……...Il y avait l'exposition des œuvres de Mme Hervieu : son projet était d'installer son atelier six mois au château et de créer des œuvres en rapport avec l'histoire de Julien et Marguerite. Son projet a été effectué en collaboration avec la section mode du lycée Alexis de Tocqueville : une somptueuse robe a été créée, qui -pour elle- retrace le destin tragique de Marguerite. Certains photo-montages ont été réalisés avec des lycéens du Lycée Millet……Nous avons même eu la chance de découvrir les sous-sols avec la chaudière qui permettait à la famile de rester au chaud lors de rudes hivers. J'ai bien aimé cette sortie car elle nous a permis de visiter des endroits tout à fait inhabituels, normalement interdit d'accès pour les visiteurs. Ensuite ça nous a permis d'apprendre plus sur l'histoire de notre patrimoine, histoire qui pour la moitié des participants était inconnue . Enfin j'ai trouvé le projet réalisé vraiment intéressant. Le fait de se plonger dans la vie de deux personnes pour mieux visualiser leurs vies a été -à mon avis- pour Mme Hervieu une expérience incroyable.»

Louise Blondel, 201

 

 

« ………..Nous avons vu les tableaux que Mme Hervieu a peints pendant les six mois qu'elle a passé dans le château. Parmi ses œuvres il y en a certaines à base de photos sur lesquelles elle est revenue avec de la peinture. Il ya aussi une œuvre en relief ou plutôt en trois dimensions représentant la robe de Marguerite. J'ai beaucoup aimé cette œuvre car les fils me faisaient penser que la robe volait. Cette exposition m'a beaucoup plu car je n'étais jamais allé dans ce château et j'y ai découvert de très belles œuvres. »

Malo Callewaert, 202

 

 

«………..Ce que j'ai pensé de cette sortie c 'est qu'elle était super car l'on a pu visiter le Château des Ravalet et ses sous-sols mais aussi parce que les œuvres étaient supers et nous ont donné l'impression qu'un esprit hantait le château. »

Aymeric Duval, 202

 

 

« ………….Cette visite était intéressante car nous avons découvert un lieu et une artiste. »

Quentin Filleul, 202

 

 

« …...J'ai bien aimé la sortie, les tableaux étaient assez dérangeants, mais la visite du sous-sol était bien. »

Jérémy Fleury, 202

 

 

« …...je n'ai pas trop aimé cette sortie, les tableaux étaient relativement glauques. »

Pierre Fleury, 201

 

 

« …………Dans la première pièce il y a avait des tableaux de Marguerite. Ensuite il y a avait une petite chapelle à gauche de la salle et dedans il ya avait des toiles tissées avec des draps et un miroir avec un reflet de photo……… Cette exposition m'a plu parce que j'ai découvert le château et l'art de l'artiste. »

Léo Fouquet, 202

 

 

« …...ce que j'ai retenu de cette visite : l'histoire des amants de Tourlaville. Ce que j'ai aimé : les souterrains (et le bus qui s'est embourbé LOL). »

Kalahan Hébert, 202

 

 

« ………..Etant donné que je ne suis pas très fan de l'art, je ne peux pas dire que les œuvres m'ont interessé, je les trouvais même glauques. En revanche, l'histoire d château est tout de même intéressante et doit être sue »

Rémi Legros, 202

 

 

« ………….J'ai appris beaucoup de choses sur le château, comme l'histoire de Marguerite ou encore celle des fantômes. Cela ne m'a pas vraiment plu car je n'aime pas du tout ce genre de visite que je ne ferais pas en dehors de ma scolarité. »

Gauthier Leguerrier, 201

 

 

«  Le Château des Ravalet est classé monument historique. ……..Au Moyen Âge la présence d'un château est prouvée par des textes. …….Il était utilsé comme ferme, hôpital (lors de la Première Guerre Mondiale) puis comme refuge aux nazis pendant la Deuxième Guerre mondiale …

Il abrite l'histoire des amours de Julien et Marguerite dont témoigne la présence du tableau «  Marguerite et les Amours » .Les œuvres de Christelle Hervieu m'ont beaucoup plu, surtout  Souffle , j'adore les techniques qu'elle utilise pour les réaliser. »

Shémeïne Lemätre, 201

 

 

« …….Personnellement j'ai trouvé cette sortie glauque à cause des peintures représentant des gens morts. »

Lilian Lorgane, 202

 

 

« ……...Pour moi, je n'ai pas adoré l'exposition car les tableaux étaient assez glauques. Mais c'était quand même bien. J'ai adoré la visite des sous-sol du château. Je ne les avais jamais vus. »

Basile Malherbe, 201

 

 

« ……..J'ai bien aimé cette sortie mêmes si les œuvres étaient très spéciales. »

Erwann Rosselot, 201

 

 

« …….Dans cette exposition il était question de l'amour impossible entre Marguerite et Julien Ravalet. La plupart des œuvres de l'artiste étaient principalement composées de noir et de rouge et les visages des deux amants étaient vides ou tristes. Dans une petite pièce au rez-de-chaussée on pouvait voir un miroir avec le visage des deux amants……. Cette expostion m'a plus dans l'ensemble, mais Marguerite est trop présente, on ne voit quasiment pas Julien. »

Martin Travert, 202

 

 

« ……..Avec la classe d'allemand nous sommes allés au Château des Ravalet, où Marguerite et Julien ont vécu. Marguerite et Julien sont un frère et une sœur qui s'amaient trop. Leurs parents ont essayé de les séparer en mariant Marguerite avec un homme. Mais Marguerite et Julien se sont retrouvés au château de Tourlaville. …….Cette visite m'a beaucoup plu parce qu'on a découvert certaines pièces où vivaient les deux, frère et sœur. Dans une salle il y a avait une peinture de Marguerite avec un schéma de coeur posé sur elle, j'ai bien aimé parce que cette peinture m'a fait penser qu'on a enlevé Julien de Marguerite donc son coeur était en mauvais état.»

Manuella Alduc, 203

 

 

« ……Ce château a aussi été occupé par les Allemands et par les Anglais pendant la Seconde Guerre Mondiale…..J'ai trouvé cette visite peu passionnante car je ne suis pas du tout fan d'art, et je n'ai pas compris les œuvres. J'ai tout de même apprécié la visite du sous-sol. »

Yan Bled, 204

 

 

« …….Je suis allée visiter le Château des Ravalet pour la première fois. …un château énorme que je n'avais pas vu auparavant….A l'étage, dans le grand salon une sculpture était posée en plein milieu de la salle. C'était une grande robe ..qui était enfermée dans une cage de fils rouges. Ensuite on se dirigeait vers le lieu où la peintre travaillait, là où la lumière n'existait pas, elle était éclairée par les rayons de soleil et rien pour se chauffer. L'hiver était très dur…….Le souterrain : rien d'extraordinaire, mais intéressant et joli à voir. Puis nous sommes remontés : on avait une vue magnifique sur le lac par la fenêtre de la pièce d'entrée. »

Loïse Bonhomme, 203

 

 

« ……...Nous avons pu voir une très belle exposition….J'ai aimé l'art présenté. On ressent vraiment que l'artiste veut nous raconter une histoire. Les peintures étaient magnifiques….Le seul gros point négatif : c' était une histoire tragique dans un château « maudit »….. »

Claire Bourneuf, 203

 

 

« ……..une exposition dans un petit château de la Renaissance. La peintre a créé plein de tableaux sur Marguerite, mais pas sur Julien. Elle s'est servie de l'ambiance du château qui -d'après certains- serait hanté. Elle s'est même servie de la chapelle comme œuvre……..

J'ai bien aimé cette exposition car il n'y avait pas que de la peinture et je trouve intéressant d'avoir exposé ces œuvres qui parlent de l'histoire d'amour de Marguerite et de Julien dans le château où ils se sont cachés. »

Elliot Lecarpentier 203

 

 

« ……..Le Château des Ravalet ist ein bemerkenswertes Renaissance Schloss, das zwischen 1562 und 1575 erbaut wurde.Es wurde im 17 Jahrhundert in einen Bauernhof umgewandelt und wurde

zwischen 1859 und 1874 von der Familie von Alexis de Tocqueville restauriert. Sie haben den Park geschaffen.Die Stadt Cherbourg erwarb das Schloss 1935. Heute ist es ein historisches Denkmal….

Ich mochte diesen Besuch, weil ich die historischen Denkmäler mag. Ich habe auch die Ausstellung genossen, weil ich die Werke schön, gelungen und originell fand, vor allem die Gemälde in der Eingangshalle des Schlosses. »

Alexandra Leriche, 203

 

 

« …...on a appris que cela faisait 10 mois (depuis décembre 2016) que l'artiste travaillait sur ce projet…..  les mois d'hiver étaient durs : sans électricité, sans lumière, sans chauffage.

Marie Mauger, 203

 

 

 

« ……...Julien et Marguerite Ravalet, ce frère et cette sœur ont une histoire particulière : en effet ils s'aimaient , mais c'est interdit donc quand on l'a appris, le Roi les a condamnés à être décapités... »

Martin Poingnant, 203

………………………………

 

 

Les autres extraits sont classés par ordre alphabétique selon les deux groupes de germanistes

201/202 et 203/204.

 

* Cette sortie sera exploitée en cours d'allemand lors d'une séquence sur la thématique « nous et les autres » avec comme projet de créer un dépliant touristique de notre région destiné aux jeunes allemands. Les productions d'élèves seront envoyées à un groupe de

lycéens en Allemagne et seront portées à la connaissance du Syndicat d'initatives de Cherbourg.

Ursula Alix, professeur d'allemand

 

Haut de page